FORUM MÉDICAL ALGÉRIEN


 
Le Saint CoranAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion


Aimez vs Amis-med?
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
A consulté
Charte et Règles du forum
l'Équipe amis-med

Comment puis-je poster un sujet dans un forum ?
Héberger une image ; Mettre une signature
Niveau d'avertissement
Comité de conseil


Faire un don
amis-med sur facebook
amis-med

Derniers sujets
» Le Syndrome Neurogène Douloureux du diagnostic au traitement manuel - Tome 1 : Membre supérieur
Hier à 9:14 par rezoug

» échographie du premier trimestre
Ven 28 Avr - 18:31 par JABRI

» LA REVUE DU PRATICIEN - MÉDECINE GÉNÉRALE N°979 Avril 2017
Ven 28 Avr - 15:31 par JABRI

» épaule douloureuse, l'examen au cabinet médical - sept 2012.doc
Ven 28 Avr - 15:27 par JABRI

» Vidéo Examen gynécologique " The New England Journal of Medicine "
Ven 28 Avr - 12:00 par HILALI

» L' Examen Du Nouveau Né
Ven 28 Avr - 11:52 par HILALI

»  Edition Vraione: Guide de l'examen clinique et du diagnostic en dermatologie
Ven 28 Avr - 11:11 par HILALI

» Tempo Médical N°396 2017
Mar 25 Avr - 22:58 par rezoug

» EMC : Mise à jour I-2017
Mar 25 Avr - 12:28 par JABRI

» Le Manuel Du Résident 2017 : Biochimie Médicale
Lun 24 Avr - 17:21 par JABRI

» Le Manuel Du Résident 2017 : Techniques Chirurgicales Appareil Digestif
Lun 24 Avr - 0:07 par Drcoelio

» EMBRYOLOGIE ET HISTOLOGIE HUMAINES
Dim 23 Avr - 21:56 par Dr STARSKY

» DIAGNOSTICS INFIRMIERS 2015-2017 : Définitions et classification
Dim 23 Avr - 21:54 par Dr STARSKY

» Guide Pratique des Constantes et des Repères Médicaux Philippe " Le Dorosz "
Dim 23 Avr - 21:44 par Dr STARSKY

» Manuel de psychiatrie 3éme édition 2017
Dim 23 Avr - 11:41 par moha98741235

» Psychiatrie :UECN en dossiers progressifs
Dim 23 Avr - 11:34 par moha98741235

» LA REVUE DU PRATICIEN N°3 Mars 2017
Sam 22 Avr - 19:10 par bleubadr

» LA REVUE DU PRATICIEN N°4 Avril 2017
Sam 22 Avr - 18:48 par bleubadr

» [liste des sujets] Exclusive
Sam 22 Avr - 18:30 par JABRI

» gynecologie pour le praticien
Sam 22 Avr - 17:25 par HILALI

Les posteurs les plus actifs du mois
JABRI
 
HILALI
 
sarhan68
 
JAAFAR ABDELHAFIDH
 
Dr STARSKY
 
yasser morad
 
aymen khsiba
 
hicham hakim
 
tyacou
 
rezoug
 
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 109 le Mer 29 Mai - 23:55
pub
Partenaires

Top Maroc
boosterforum
Mots-clés les plus tagués
À découvrir : #cours | #concours | #résidanat

Partagez|

stéatose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: stéatose Mer 23 Avr - 9:42

Il n’existe actuellement aucun traitement médicamenteux fondé sur les preuves et approuvé pour traiter la stéatose hépatique. Le seul traitement actuellement validé repose sur la réduction pondérale et le traitement des maladies associées (diabète, hyperlipidémie).

Il faut espérer qu’un traitement médicamenteux verra bientôt le jour, une fois les mécanismes physiopathologiques seront mieux maîtrisés. Des évaluations thérapeutiques sont en cours.

Pourquoi maigrir rapidement est-il dangereux ?

Pour plusieurs raisons, développées dans l’article qui suit :

Maigrir rapidement une envie qui peut être risquée
On veut toutes maigrir rapidement, mais gare aux effets indésirables ! La perte de poids trop rapide peut s’avérer désastreuse pour le corps : vergetures, fonte du muscle, carences, peau flasque… Autant de raisons de maîtriser son alimentation pour s’amincir de façon raisonnée et écarter tous les dangers !

Il est fréquent pour une femme de vouloir maigrir rapidement. Que ce soit pour être la plus belle au mariage de sa cousine éloignée, pour rentrer dans son vieux jean préféré ou pour se jeter à l’eau sans complexe quand vient l’été. Pourtant, une fois la satisfaction de notre égo passée, le corps exprime son mécontentement et le régime laisse derrière lui des séquelles gênantes, pour la plupart dangereuses :



L’éternel effet yoyo : Pour maigrir rapidement il faut créer un choc : changer radicalement ses habitudes d’alimentation ou bien affamer son corps. Une bien mauvaise idée qui, en plus d’être extrêmement dangereuse pour la santé, conditionne l’organisme à la prochaine « attaque ». Résultat : il stocke toutes les graisses qui se présentent à lui dans le but d’être prêt à affronter les possibles futures périodes de diète ! De plus, un régime trop contraignant se solde souvent par une crise de gourmandise aigüe. Conséquence inéluctable : une prise de poids fulgurante que l’on voudra rectifier rapidement. Et c’est ainsi que l’on tombe dans la spirale infernale du bien connu « effet yoyo »…



La fatigue : Maigrir rapidement déstabilise le corps, qui met alors toutes ses forces pour lutter contre cette difficulté et puise dans ses réserves, amenuisant fortement son capital forme. Résultat ? De grosses fatigues pouvant être véritablement handicapantes pour la vie quotidienne.



La perte musculaire : Même si le but est d’éliminer les graisses, bien souvent, lorsque l’on met tout en œuvre pour maigrir rapidement, le corps brûle avant tout sa masse musculaire. On perd donc de la force avant même de perdre du ventre ou des cuisses. Pour pallier à ce désagrément, une seule solution : adopter un régime équilibré avec, en parallèle, une activité physique régulière (tous deux effectués sur le long terme). Résultat ? On se sculpte progressivement un corps de rêve, en transformant les graisses en muscles.



La mauvaise haleine

La production de salive permet de réduire les risques de mauvaise haleine. Or, on salive plus lorsque l’on mâche plus. Par conséquent, lorsque l’on souhaite maigrir rapidement et que l’on diminue pour cela nos quantités de nourriture, on salive moins.



Les troubles psychologiques

On l’ignore encore trop souvent mais maigrir vite a également un impact psychologique. Une fois les premiers kilos perdus, on ne laisse pas le temps au cerveau de percevoir le corps tel qu’il est devenu. Une femme ayant maigri trop rapidement se verra encore comme elle était avant son régime. Un phénomène risqué pour l’estime de soi et qui mène bien trop souvent à des troubles alimentaires récurrents...

Par Maeva Demay


avatar
ben mouhammed
Medaille2
Masculin
Filière : Médecine
Niveau : Médecin généraliste
Messages : 2645
Points : 6341
Date d'inscription : 15/10/2011
Réputation : 73
Localisation : m'sila
Niveau d'avertissement : aucun  avertissement
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: stéatose Mer 23 Avr - 19:05

Merci pour le partage


avatar
sarihamid
Medaille2
Masculin
Filière : Médecine
Messages : 7944
Points : 10356
Date d'inscription : 21/01/2011
Réputation : 118
Localisation : tlemcen
Niveau d'avertissement : aucun  avertissement
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: stéatose Mer 14 Mai - 12:18

merci
avatar
vasileva722
Membre spéciale
Membre spéciale
Medaille0
Féminin
Filière : Médecine
Niveau : 6ème Année
Messages : 888
Points : 895
Date d'inscription : 05/08/2012
Réputation : 0
Localisation : Bulgarie
Niveau d'avertissement : aucun  avertissement
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: stéatose Jeu 19 Juin - 2:48

Bonjour,merci pour le partage.
Je reçoit beaucoup de malades présentant une stéatose hépatique à l'échographie,je demande un bilan pour voire surtout la fonction hépatique et je prescrit du citrate de bétaïne ,dernièrement j'ai constaté qu'il est malheureusement en rupture,pourtant il soulage .


Une fleur peut se faner,le monde peut s'écouler mais l'amitié ne peut s'effondrer quand elle vient du coeur.




nour elhouda
avatar
nour elhouda
Medaille2
Féminin
Filière : Médecine
Niveau : Médecin généraliste
Messages : 7140
Points : 7928
Date d'inscription : 27/12/2011
Réputation : 79
Localisation : Algérie
Niveau d'avertissement : aucun  avertissement
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: stéatose

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

stéatose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM MÉDICAL ALGÉRIEN :: Parlons Médecine :: Débats médicaux-
Sauter vers: