FORUM MÉDICAL ALGÉRIEN


 
Le Saint CoranAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion


Aimez vs Amis-med?
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
A consulté
Charte et Règles du forum
l'Équipe amis-med

Comment puis-je poster un sujet dans un forum ?
Héberger une image ; Mettre une signature
Niveau d'avertissement
Comité de conseil


Faire un don
amis-med sur facebook
amis-med

Derniers sujets
»  EMC Pédiatrie - Maladies infectieuses / Mise à jour IV-2017 / N° 205
Aujourd'hui à 19:06 par azzam2

»  EMC NEPHROLOGIE Mise à jour III-2017 / N° 193
Aujourd'hui à 19:03 par azzam2

» Pediatric Spots 1st edition 2016
Aujourd'hui à 13:38 par JAAFAR ABDELHAFIDH

» Pediatric Neurology, Second Edition 2017
Aujourd'hui à 13:24 par JAAFAR ABDELHAFIDH

» Vidéo Examen gynécologique " The New England Journal of Medicine "
Aujourd'hui à 7:24 par ckjametud

» Le Manuel Du Résident 2017 : Obstétrique
Aujourd'hui à 7:12 par ckjametud

» Le Manuel Du Résidanat 2017 :Gynécologie-Obstétrique
Aujourd'hui à 7:01 par ckjametud

» EMC NEPHROLOGIE Mise à jour IV-2017 / N° 194
Aujourd'hui à 0:14 par azzam2

» Télécharger gratuitement : ÉPREUVES PRATIQUES EN PSYCHIATRIE QCM, QROC
Hier à 22:59 par dablm

» Le Manuel Du Résident 2017 : Techniques Chirurgicales Appareil Digestif
Hier à 17:14 par ait kaki

» Cours d'UROLOGIE
Hier à 17:04 par ait kaki

» Le Manuel Du Résident 2017 : Cardiologie Pédiatrique
Hier à 16:46 par ait kaki

» Les Référentiels Des Colléges : Cardiologie 2015
Hier à 16:44 par ait kaki

» Le Manuel Du Résident 2017 : Cardiologie
Hier à 16:12 par ait kaki

» dcem urologie
Hier à 16:07 par ait kaki

» Télécharger gratuitement : Progrès en Dermato-Allergologie - GERDA 2016
Hier à 15:31 par azzam2

» Le Manuel Du Résident 2017 : Cardiologie-Médecine Vasculaire
Hier à 13:17 par ait kaki

» Le Manuel Du Résident 2017 : Imagerie De L'appareil Génito-Urinaire
Hier à 11:58 par ait kaki

» Le Manuel Du Résident 2017 : Techniques Chirurgicales Gynécologie
Hier à 11:17 par ait kaki

» La Lettre du Cardiologue / N° 507 / septembre. 2017
Jeu 19 Oct - 22:48 par azzam2

Les posteurs les plus actifs du mois
azzam2
 
JABRI
 
Niron Petter
 
Charafdz
 
BIGRASO
 
ait kaki
 
JAAFAR ABDELHAFIDH
 
vasileva722
 
mao14
 
vproneo
 
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

ckjametud

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 109 le Mer 29 Mai - 23:55
pub
Partenaires

Top Maroc
boosterforum
Mots-clés les plus tagués
À découvrir : #cours | #concours | #résidanat

Partagez|

Découverte d'un anévrisme artériel cérébral : que faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Découverte d'un anévrisme artériel cérébral : que faire ? Sam 7 Juil - 19:35


L'accès à l'imagerie IRM étant beaucoup plus facile, de nombreux patients bénéficient de cet examen pour une symptomatologie banale. Dans ce contexte, il est possible de découvrir un anévrisme artériel intracérébral dont le devenir et la prise en charge sont souvent discutés au cas par cas. Les techniques de traitement endovasculaire ont révolutionné la prise en charge de cette pathologie mais on peut hésiter à les mettre en œuvre chez des patients asymptomatiques notamment chez le sujet âgé. Ce choix thérapeutique est essentiellement conditionné par le risque de rupture.
Plusieurs études avaient montré que les anévrismes dont la taille était inférieure à 5 à 7 mm (plus grand axe) avaient un faible risque de rupture et que ceux dans la circulation cérébrale postérieure étaient plus à risque. Toutefois ce risque mérite encore d'être affiné afin d'optimiser le choix thérapeutique.
De 2001 à 2004, une étude prospective a été conduite au Japon pour identifier des arguments supplémentaires. Au total, 5 720 patients âgés de plus de 20 ans (âge moyen de 62,5 ans dont 68 % de femmes) avec un anévrisme d'une taille supérieure à 3 mm sans ou avec peu de symptômes ont été inclus dans cette cohorte. Quatre-vingt onze pour cent des 6 697 anévrismes étaient asymptomatiques et 2 392 ont bénéficié d'une procédure thérapeutique pendant les 3 premiers mois, puis 529 entre 3 et 12 mois, 116 entre 12 et 36 mois, et 13 après 36 mois. Au total, 1 930 anévrisme ont été suivis dans l'étude d'extension. Les patients, sans notion d'hémorragie méningée, opérés étaient plus jeunes, avaient plus souvent une histoire familiale de rupture et avaient un anévrisme d'une taille > 7 mm. Cent onze patients ont eu une hémorragie méningée pendant le suivi (35 % de décès). Le principal facteur de risque était la taille.
Comparativement au risque d'hémorragie d’un anévrisme de 3 à 4,5 mm, l'augmentation du risque était pour les anévrismes de 5 à 6 mm, de 1,13 (intervalle de confiance à 95 % [IC95] de 0,58 à 2,22); pour ceux de 7 à 9 mm, de 3,35 (IC95 de 1,87 à 6,00), pour ceux de 10 à 24 mm, de 9,09 (IC95 de 5,25 à 15,74), et pour ceux de plus de 25 mm, de 76,26 (IC95 de 32,76 à 177,54).
Le risque dépendait aussi de la localisation cérébrale et il était plus important dans la circulation postérieure et au niveau de la communicante antérieure (hazard ratio
= 1,90 [IC95 de 1,12 à 3,21] et 2,02 [IC95 de 1,13 à 3,58]. Enfin, la forme du sac anévrismal intervient avec un risque plus élevé en cas d'anévrisme avec une protrusion irrégulière (HR = 1,63 ; IC95 de 1,08 à 2,48).
L'analyse multivariée n'a pas permis de confirmer la tendance de risque plus élevé chez les patients féminins et avec une HTA. Le risque annuel de rupture dans cette population est de 0,95 %. Les autres facteurs de risque identifiés dans les autres études n'ont pas été confirmés dans ce travail prospectif de grande envergure.
Cette étude se distingue aussi par le mode d'analyse (risque de rupture par anévrisme et non pas par patient). Les auteurs critiquent leur étude en précisant qu'il existe un biais de sélection dans les anévrismes non opérés mais il apparait difficile d'envisager une étude randomisée pour évaluer une histoire naturelle. En outre, le risque de rupture est plus important dans la population asiatique. On retiendra donc en pratique courante un risque plus élevé si la taille est supérieure à 7 mm, une localisation sur la communicante antérieure et dans la circulation cérébrale postérieure et une forme irrégulière avec protubérance
avatar
abir
Membre actif
Membre actif
Medaille0
Féminin
Filière : Médecine
Niveau : 6ème Année
Messages : 161
Points : 212
Date d'inscription : 31/08/2011
Réputation : 1
Age : 26
Localisation : algérie
Niveau d'avertissement : aucun  avertissement
Revenir en haut Aller en bas

Découverte d'un anévrisme artériel cérébral : que faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM MÉDICAL ALGÉRIEN :: Bibliothèque médicale :: Livres médicaux :: Livres Français :: Autres-
Sauter vers: